Salle à manger avec plateau de table en hêtre, 4 chaises Steelwood des frères Bouroullec. 2 lampes suspendues Beat Light Wilde de Tom Dixon.

Appartement à Annecy

Une rénovation complète était nécessaire pour cet appartement datant de 1956. Afin d’optimiser les espaces, une cuisine ouverte sur le salon a été créée côté rue, de tel manière à regrouper les chambres au calme, côté cour. La conservation des corniches arrondies et des portes vitrées d’origines de style vintage, est en harmonie avec les agencements simples et les lignes épurées du mobilier.

 

 

A complete renovation was needed for this 1956 flat. In order to optimize the space, an openned kitchen connected with the living room was created on the street side, in such a way to group the bedrooms toward the quiet courtyard. The conservation of rounded corniches and vintage style glass doors, is in harmony with the simple layout and pure style furnitures.

PROPRIÉTÉ

Appartement

Apartment

 

1 niveau, 2 chambres

1 floor, 2 bedrooms

 

Surface : 70 m2

CLIENT

Privé

 

 

SITUATION

Annecy

Haute-Savoie (74)

France

Salon avec un mur bleu sombre Farrow and Ball et 2 appliques 1962 de Charlotte Perriand. Parquet en chêne massif. 2 tables basse Bella de Hay.
Hall d'entrée communicant vers toutes les pièces. Parquet en chêne massif au sol. Bibliothèques rouge et blanche Habitat.
Bureau composé de meubles de rangement ikea. Chaise Vitra Tip Ton et lampe Flos Tab T, de même couleur bleue, designer : Barber & Osgerby.
La cuisine blanche matte est un linéaire de 4 mètres avec des portes sans poignées. Le plan de travail et la crédence sont en béton ciré.
WC suspendue avec chasse d'eau et placar dissimulés derrière un habillage en hêtre. Sol en carreaux de ciment, effet géométrique noir et blanc.
Salle de bain avec baignoire. Le meuble lavabo en placage merisier intègre une machine à laver. Sol et mur en mosaïque 5 par 5 de couleur chair.
Salon avec meuble hifi télé sur mesure. Un lampe de table Vitra Akari d'Isamu Noguchi et un lampadaire Signal jaune de Jieldé.

© 2018

Antoine Chatiliez